Archives

Amère victoire

Amère victoireAvatar Tomie (fond violet)

*
*
*
*
*
Scénario : Jeph Loeb
Dessinateur : Tim Sale
Editeur : Urban Comics
Date de sortie : 04/04/2012
Nombre de pages : 392
Format : Intégral
ISBN : 978-2365770156
Statut : Tome 2

« J’ai fait à mes parents la promesses de purger la ville du mal qui leur a ôté la vie. Cette promesse tient toujours mais maintenant … je ne suis plus seul. »

Synopsis :

Un an après « l’affaire Holiday », Gotham City est toujours le théâtre de règlements de comptes entre les familles mafieuses et les « patients » de l’asile d’Arkham. Si Alberto Falcone était considéré jusqu’alors comme le véritable tueur Holiday, une nouvelle vague de meurtres jette le trouble sur son arrestation. Pour restaurer l’ordre à Gotham, Batman aura besoin de toute l’aide possible, voire de prendre sous son aile un nouveau partenaire, Robin !

L’avis de Tomie :

Attention il s’agit du tome 2, le contenu du tome 1 sera donc forcément spoilé !

Cette histoire fait directement suite à Un long Halloween. Vous trouverez un bref résumé du tome précédent en début de livre mais si vous avez la possibilité de lire Un long Halloween, surtout ne passez pas à côté !

Bien que sceptique au début (je trouvais dangereux, voire prétentieux, de vouloir reproduire une histoire aussi bien menée que le tome précédent) les premières pages ont suffi à me séduire et à m’embarquer dans ce nouveau scénario bien que le schéma soit le même que pour Un long Halloween. Tout ce qui m’avait plu dans le premier opus se retrouve dans le second. Un meurtre est commis chaque mois, lors d’un jour de fête, signé uniquement par une énigme rédigée sous la forme du jeu du pendu. Si dans le premier tome les victimes étaient des mafieux, ici elles sont toutes ou ont tous été membre de la police. Harvey Dent ne faisant plus partie des « gentils » Gordon et Batman (dont la relation est plus tendue que jamais) se voient contraint de faire équipe avec un nouveau procureur, Janice Porter. D’entrée de jeu le lecteur se méfiera d’elle puisque sa première action sera de faire libérer Alberto Falcone, reconnu coupable des meurtres perpétrés par Holiday dans le premier opus.

Lire la suite… →

Un long Halloween

Un long halloweenAvatar Tomie (fond violet)

*
*
*
*
*
Scénario : Jeph Loeb
Dessinateur : Tim Sale
Editeur : Urban Comics
Date de sortie : 06/01/2013
Nombre de pages : 416
Format : Intégral
ISBN : 978-2365771788
Statut : Tome 1

« J’ai promis à mes parents que je débarrasserai la ville du mal qui les a emportés. Peu importe l’aspect de ce mal. Je crois qu’un jour je réaliserai cette promesse. »

Synopsis :

Quelques mois après sa première victoire contre l’empire du crime qui phagocyte. La cité de Gotham, le vigilant Batman enquête sur une série de meurtres perpétrés uniquement lors des fêtes. Travaillant en parallèle avec le jeune procureur Harvey Dent et le Lieutenant James Gordon, le Chevalier Noir engage une course contre ce calendrier morbide qui égrène chaque mois une victime supplémentaire. Une quête dont la conclusion pourrait bien sonner la chute du plus grand espoir de Gotham, et la naissance de l’un de ses pires monstres de foire …

L’avis de Tomie :

Pour pouvoir pleinement apprécier cette histoire et mieux comprendre la famille Falcone, il est conseillé (mais pas indispensable) d’avoir précédemment lu Batman Année Un, même si le scénariste et l’auteur ne sont pas les mêmes.

L’histoire commence dans les premières années de Batman. La chauve-souris est présente depuis suffisamment longtemps pour s’être liée avec certains membres des forces de police mais notre héros est encore tout jeune et commet donc des erreurs. L’arrivée de Batman a eu pour effet de remettre en cause le contrôle qu’exerce la famille Falcone sur la police, les politiciens et la pègre, mais elle ne compte pas se laisser faire et renoncer si facilement à ses trafics en tout genre, allant même jusqu’à faire appel à des criminels dit « fêlés » comme Poison Yvy, L’Epouvantail, le Maître des Enigmes ou encore le Chapelier fou. Pour tenter de mettre fin à ce véritable empire du crime qu’a créé Carmine Falcone, Batman s’associe à Harvey Dent, un jeune procureur qui ne jure que par la justice, et James Gordon, le seul inspecteur de police en qui notre héros ai confiance.

A ce combat s’ajoute également l’apparition d’un tueur en série surnommé Holiday parce qu’il ne tue que les jours de fêtes (Halloween, Thanksgiving, Noël, …), soit environs une fois par mois, et qui ne semble viser que les familles mafieuses, attisant les rivalités entre elles. L’identité de ce meurtrier deviendra la question principale de cette histoire, aussi bien pour le héros que pour les autres personnages. Ainsi dans sa logique empreinte de folie, le Joker est prêt à tuer des innocents simplement parce qu’il y a une infime possibilité que Holiday se trouve parmi eux, donc que le calme (relatif évidement puisque l’on parle de Gotham City) revienne.

Lire la suite… →