Archives

La beauté du mal

La beauté du malAvatar Tomie (fond violet)
*
*
*

 

Auteur : Rebecca James
Editeur : Oh Editions
Date de sortie : 3 Juin 2010
Nombre de pages : 291
Format : Broché
ISBN : 978-2361070007
Statut : Tome unique

« Quand on voit ses parents dans cet état, on devient adulte, car on se rend compte que le monde est un endroit effrayant sur lequel ils n’ont pas de prise. Et si eux peuvent souffrir autant, s’ils ne maîtrisent rien, quel espoir nous reste-t-il ? »

Synopsis :

Toutes deux cachent un inavouable secret. Quand elles le découvriront, leur amitié sera-t-elle plus forte que la vengeance ? Alice est la fille la plus populaire du lycée. Katherine, la plus effacée. Et pourtant, ce sont les meilleures amies du monde. Grâce à Alice, Katherine reprend goût à la vie après le drame qu’elle a vécu l’année précédente : sa petite sœur adorée a été sauvagement assassinée par une bande d’ados, sous ses yeux. Katherine n’arrive pas à se le pardonner. Ce terrible secret, elle ne l’a jamais partagé avec personne. Jusqu’à Alice. Sa sœur spirituelle. À qui elle peut tout dire. Vraiment ? Car si Alice est l’amie la plus douce et la plus attentionnée, elle peut aussi se montrer terriblement dure, cassante, méchante. Au point que Katherine s’interroge : connaît-elle Alice si bien que ça ? Sauf que douter d’Alice, c’est la rejeter. Et c’est là que les ennuis commencent …

L’avis de Tomie :

Après avoir vécu un drame, Katie change non seulement de ville mais aussi de nom, et devient Katherine, lycéenne effacée qui ne cherche pas à se lier d’amitié avec les autres. S’il n’y avait que ce drame, peut-être aurait-elle pu se laisser aller à vivre pleinement et être heureuse à nouveau mais voilà, il y a aussi cette culpabilité qui la ronge et dont elle ne parvient pas à se défaire. Sa vie change brusquement lorsqu’Alice, la fille la plus populaire du lycée, l’invite à une fête et se met en tête de devenir son amie. Les deux filles apprennent à se connaître et deviennent rapidement très proches. Alice a des défauts, un comportement parfois étrange, mais grâce à elle Katherine sourit à nouveau donc elle ferme les yeux sur ces petites choses qui la mettent parfois mal à l’aise.

J’ai pioché La beauté du mal dans ma PAL sans savoir le moins du monde à quoi m’attendre. A vrai dire je ne me souvenais même plus qu’il y était. Les polar/thriller ne sont pas vraiment ma tasse de thé à la base, mis à part les Sherlock Holmes, Hercule Poirot et autres détectives du même acabit. Et ce n’est pas ce livre qui va me convaincre de m’y mettre !

Lire la suite… →