Archives

Ma raison d’espérer

Ma raison d'espérer

*Avatar Tomie (fond violet)
*
*
*
*
*
Auteur : Rebecca Donovan
Editeur : Pocket Jeunesse
Date de sortie : 14 Octobre 2015
Nombre de pages : 608
Format : Broché
ISBN : 978-2823810998
Statut : Tome 2

« Comment laisser quelqu’un s’approcher de ce que j’affrontais difficilement moi-même ? La confiance n’avait rien à voir avec ça. Je n’étais pas capable de révéler mes secrets. A personne. Pas même à moi. »

Synopsis :

« Tu es le sens de ma vie, la raison de chacun de mes actes. Et je ne changerai ça pour rien au monde. »
Emma commence doucement à réapprendre à vivre aux côtés d’Evan et de Sara. Hantée par des cauchemars terribles, elle décide de donner une seconde chance à sa mère, qui l’a abandonnée, espérant trouver un sens à sa souffrance. Mais elle doit aussi affronter le regard des autres : ceux qui s’en veulent de ne pas l’avoir soutenue, ceux qui la jugent mais aussi ceux qui, surgissant de son passé, ont encore bien des révélations à faire sur sa vie d’avant …

L’avis de Tomie :

Attention il s’agit du tome 2, le contenu du tome 1 sera donc forcément spoilé !

Nous avions laissé Emma dans une situation plus qu’horrible et après des mois à avoir retenu notre souffle (petite touche d’humour noir), voici enfin la suite ! J’attendais ce livre avec beaucoup d’impatience, peut-être même un peu trop.

Ma raison d’espérer commence directement chez Sara, où Emma a élu domicile depuis les évènements du précédent tome. Un peu frustrée par cette ellipse, surtout qu’on ne nous en dit vraiment pas grand chose, mais on suit de nouveau Emma avec plaisir alors la frustration se dissipe rapidement. D’autant plus qu’Emma, bien que toujours un peu timide face aux parents de Sara, semble s’être bien habituée à sa nouvelle vie. Elle a une famille d’accueil qui l’aime, un petit ami plus qu’attentionné, une meilleure amie géniale. Alors pourquoi a-t-elle tout envoyé valser ? C’est, pour moi, le gros défaut de ce livre.

Tout allait bien dans la vie d’Emma et comme chacun le sait : le bonheur ennui le lecteur. S’il ne se passe rien, le livre n’a aucune raison d’être. Il fallait donc un élément déclencheur, un fait qui vienne bousculer sa nouvelle vie, et l’auteur a choisi pour ça quelque chose que je n’explique pas : faire revenir Emma chez sa mère, Rachel.

Je comprends l’idée de départ tout comme je suis consciente qu’il soit normal que Emma ait envie de renouer des liens avec celle qui l’a mise an monde mais la façon dont est amené l’évènement est très, très mal pensé. Du jour au lendemain, littéralement, Emma décide de retourner habiter chez sa mère qu’elle n’a pas vue depuis des années (hormis quelques micros moments que l’on peut compter sur les doigts d’une seule main). Emma prend sa décision sur un coup de tête et ne laisse pratiquement pas le choix à sa mère. Un simple coup de fil pour prévenir qu’elle arrive dans trois jours et hop, c’est réglé. Oui, mais non. J’aurais aimé voir les réflexions d’Emma sur le sujet, la voir peser le pour et le contre, mieux comprendre son cheminement de penser. De ce « simple » élément va découler toute une série de réactions en chaîne parfois prévisibles, d’autres fois non.

Lire la suite… →

Ma raison de vivre

Ma raison d'espérer

*Avatar Tomie (fond violet)
*
*
*
*
*
Auteur : Rebecca Donovan
Editeur : PKJ
Date de sortie : 05/03/2015
Nombre de pages : 544
Format : Broché
ISBN : 978-2266246101
Statut : Tome 1

« Dans ma vie instable, c’est l’amour qui, finalement, m’a poussée à me battre. Qui m’a convaincue de… Respirer. »

Synopsis :

« – Et si je ne veux pas être ami avec toi ?
– Alors nous ne serons pas amis.
– Et si j’ai envie d’être plus qu’un ami ?
– Alors nous ne serons rien du tout. »
Emma a tout fait pour empêcher Evan d’entrer dans sa vie. Non pas parce qu’il la laisse indifférente, bien au contraire, mais parce que personne ne doit savoir. Savoir qui elle est vraiment, quelle est son histoire et, surtout, ce qui l’attend tous les soirs, quand elle rentre chez elle…

 

L’avis de Tomie :

Pour le coup il s’agit d’un achat totalement impulsif. Je n’avais jamais entendu parler de cette auteure et ce roman n’avait pas encore commencé à faire de bruit lorsque je l’ai repéré. J’ai d’abord été intriguée par la couverture (le gris et noir m’a définitivement attirée au milieu de toutes ces couvertures toutes plus bariolées les une que les autres !) puis mon imagination s’est mise à partir dans tous les sens lorsque j’ai lu le titre. S’il y a bien un achat que je n’ai pas regretté c’est celui là ! Difficile de vous donner un avis sans tout vous révéler mais on va essayer !

Lire la suite… →