Archives

De l’avant – Tome 1

Flash - De l'avantAvatar Tomie (fond violet)

*
*
*
*
*
*
Scénario : Brian Buccellato
Dessinateur : Francis Manapul
Editeur : Urban Comics
Date de sortie : 20 mars 2015
Nombre de pages : 192
Format : Intégral
ISBN : 978-2365776226
Statut : Tome 1

« Mais Manuel n’y est jamais arrivé, lui. Il essaie juste d’avoir un métro d’avance sur ses erreurs. Trop occupé à fuir ses fantômes pour remarquer les amis qu’il laisse derrière, des amis comme moi. Mais le problème c’est qu’aussi vite qu’on aille … aussi loin qu’on coure … on ne peut pas se distancer soi-même ! »

Synopsis :

Frappé par la foudre et aspergé de divers produits chimiques, l’agent de police scientifique Barry Allen devient subitement l’homme le plus rapide du monde. Il décide alors de mettre ses pouvoirs extraordinaires au service de la justice, sous l’identité du Flash. Et l’occasion d’éprouver ses nouveaux talents ne se fait pas attendre : le criminel Mob Rule vient tout juste de plonger la ville de Central City dans l’obscurité…

L’avis de Tomie :

Si je baigne dans l’univers de Batman depuis ma plus tendre enfance, je ne connais l’univers de Flash que de très, très loin. Je l’ai croisé au détour de certaines aventures de ma chauve-souris préférée, que ce soit dans le monde de l’animé ou celui des comics, je connais les grandes lignes de son histoire et j’ai vu les séries télé qui lui ont été consacrées mais je n’avais jamais eu la curiosité de lire les aventures de ce super-héros en solo. Voilà qui est chose faite ! J’admets m’être lancée dans ma lecture avec scepticisme parce que je suis habituée à ce que Wally West soit Flash (culture Batman-esque oblige) alors qu’ici nous sommes en compagnie de Barry Allen.

Notre héros a semble-t-il une vie sans histoire. Il travaille dans la police scientifique, n’a plus de famille, entame une relation avec Patty Spivot, sa collègue et amie depuis deux ans. Mais lorsque le danger menace la ville de Central City, il devient Flash, super-héros dont la vitesse lui permet de faire une multitude de choses impressionnantes. Il a appris à maîtriser ses capacités (obtenues lors d’un accident mêlant foudre et produits chimiques) seul et de manière intuitive et n’a d’ailleurs pas encore découvert toute l’ampleur de ses pouvoirs. Malgré sa double identité, la vie de Barry est relativement tranquille, du moins jusqu’à ce que surgisse au détour d’une enquête le cadavre de Manuel Lago, un ami dont il n’avait plus entendu parler depuis des années. Les choses se compliquent lorsque Manuel se révèle ne pas être aussi mort qu’il en a l’air, sans oublier qu’il est poursuivi par toute une organisation dont les compétences ne sont pas sans rappeler l’armée ou les commando spéciaux. Parallèlement, Flash va apprendre que ses pouvoirs, lorsqu’ils sont particulièrement sollicités, ouvrent des trous de ver, des failles temporelles aspirant des choses (objets comme humains) dans une époque pour les jeter dans une autre.

Lire la suite… →