Archives

Veux-tu m’épouser 100 fois?

veux-tu-m-epouser...-100-fois-674546*Avatar blog

*

Auteur : Holly Martin
Editeur :Editions Harlequin
Date de sortie : 21 octobre 2015
Nombre de pages : 432
Format : Broché
ISBN : 978-2280279062
Statut : Tome unique

« Dites à la femme que vous aimez que vous l’aimez.
Chaque jour, jusqu’à ce qu’elle le sache et qu’elle le croie. Et après cela, continuez à le lui dire chaque jour.
Si vous êtes incroyablement chanceux, elle vous aimera aussi. »

Synopsis:

La demande en mariage idéale existe-t-elle ?
OUI ! La Proposition Parfaite, c’est l’assurance d’une demande extraordinaire, personnalisée et qui vous garantit (presque !) un oui de votre bien-aimé(e) !
N’attendez plus et découvrez nos packs de demande en mariage. Nos conseillers sont à votre écoute pour créer avec vous ce qui deviendra le plus beau moment de votre vie !

Vendre du rêve et de l’amour, voilà le travail de Suzie. Et son agence La Proposition Parfaite fonctionne plutôt bien – c’est même la seule chose qui tient la route dans sa vie. Jusqu’à ce que Harry, son meilleur ami et associé, décide de l’embarquer dans un plan de communication complètement FOU.
100 jours.
100 demandes en mariage.
Elle et lui dans le rôle des fiancés.

Un jeu qui pourrait être divertissant si Suzie n’était pas désespérément et secrètement amoureuse de Harry. Quoi de pire que de se faire demander en mariage non-stop pendant trois mois par l’homme que l’on aime depuis des années, et d’être obligée de répondre « non » chaque fois ? Enfin, en théorie…

L’avis de Kero:

Le titre évocateur du roman de Holly Martin Veux-tu m’épouser 100 fois? m’avait tapé dans l’œil et je m’étais dit « pourquoi pas ?, ça pourrait être marrant, ça sera tout mimi et tout niais !!!! » J’ai vu tellement de commentaires élogieux sur ce livre donc j’y suis allée un peu les yeux fermés. Et c’est là où le bât blesse car je l’ai trouvé insipide, sans nuance avec une histoire qui s’étire et n’en finit pas, mais il est surtout tellement prévisible. J’ai trouvé les 2 protagonistes Suzie et Harry tellement ennuyeux et décevants à toujours se tourner autour sans qu’il ne se passe quoique ce soit. J’essaye encore de comprendre comment ce livre a pu susciter autant d’émoi car finalement il m’a laissé de marbre et c’est un livre qui s’oublie vite.

Lire la suite… →

All I Want For Christmas

51tDJNVTjiL._SX195_Avatar blog

*

*

Auteur : Emily Blaine
Editeur : Harlequin
Date de sortie : 21/10/2015
Nombres de pages : 320
Format : Ebook
ISBN : 978-2280279086
Statut : Tome unique

« Tu m’effraies. Emma, je peux avoir tout le courage du monde, toute la confiance du monde, toutes les offres de boulot possibles… Mais curieusement, c’est toi qui fais que ma journée est…Parfaite. »

Synopsis :

Cette année, à part une compilation de chants de Noël par Sinatra et la recette magique pour manger sans grossir, Emma n’a rien à demander au père Noël. Son job lui plaît, ses copines sont adorables (quand elles ne la traînent pas à la gym) et Yann est le meilleur ami que toute femme rêverait d’avoir. Que demander de plus ? A priori, rien. Sauf que Noël, c’est bien connu, c’est la saison des miracles. Et quand le père Noël prend l’apparence d’un beau brun terriblement sexy, Emma regrette très vite d’avoir enfilé ses grosses chaussettes de laine au lieu de les suspendre au-dessus de la cheminée.

L’Avis de Kero :

J’adore lire des livres qui parlent de Noël même si on n’est plus dans la période. Noël est ma fête préférée, tout y est féerique, enchanteur, on a l’impression que tout est possible, que tout peut nous arriver. Les gens sont tellement joyeux durant cette période, on entend partout des chants de noël, à la télé on a plein de comédie romantique sur Noël, et en plus on a toujours droit à la rediffusion des films Sissi avec Romy Schneider et c’est une chose que je ne me lasse jamais et à la fin je suis sur un petit nuage!!!!!!! Donc, quand j’ai lu le résumé de All I Want For Christmas j’ai été conquise, je voulais me replonger dans cette ambiance qui est si chère à mon petit cœur, et puis je me suis dit que ça pouvait être pas mal l’histoire d’une jeune femme qui rencontre un homme fort sexy pendant Noël, cela fait parti de la magie de Noël même si on sait très bien que dans la vraie vie cela nous arrivera jamais. Sauf que voila, le résumé nous promet une grande rencontre entre 2 personnes et cela n’est pas vraiment le cas, j’ai été un peu déçue sur ce point-là, mais j’ai été aussi déçue car le livre m’a laissé sur ma faim.

Lire la suite… →

Lettre à Hervé

Lettre à HervéAvatar Tomie (fond violet)

*
*
*
*
*
*
*
Auteur : Eric Sagan
Editeur : Auto édition
Date de sortie : février 2016
Nombre de pages : 94
Format : Broché
ISBN : 978-1523350599
Statut : Tome unique

« Cette impression d’avoir quelque chose en toi d’extraordinaire, de tellement démesuré, de tellement beau qu’il te faut absolument l’exprimer. Un truc fou et merveilleux qui s’agite, qui te triture l’estomac, qui cherche dans toutes les directions, qui te donne envie de crier, de hurler, d’éclater pour le laisser sortir. Cette sensation de pouvoir changer le monde, d’exploser de bonheur, d’irradier de joie si tu parviens à l’exprimer, si tu parviens à le donner. »

Synopsis :

Ce livre a une histoire. La voici.
Il était une fois un garçon d’une vingtaine d’années. Qui tombe amoureux d’un mec. D’un mec hétéro. Rien de très original. Mais ce garçon se met en tête d’écrire une lettre. Dans cette lettre, il va raconter sa vie, son enfance, ses peurs, ses péripéties d’enfant normal, ou presque, péripéties touchantes, souvent drôles, parfois choquantes, toujours humaines.
Cette lettre il la donne à Hervé. Mais il la donnera également plus tard à ses parents, en se rendant compte qu’il n’avait jamais rien écrit de mieux pour expliquer qu’il était différent.
Des années passent. Il reçoit alors l’appel d’un inconnu : le psychologue de son père. Il apprend que son père s’était lui aussi servi de cette fameuse lettre, pour parler de son fils sur le divan. Pourquoi ce psy avait-il appelé ? Pour demander l’autorisation de faire lire cette lettre à un autre patient, dont le fils était gay, lui aussi. Pour l’aider à accepter son fils.
Cette histoire, vraie, et d’autres événements de la vie, allaient finir par convaincre l’auteur de publier cette lettre, sous forme de fiction, en préservant l’authenticité de l’original.
Voici donc« Lettre à Hervé ».

L’avis de Tomie :

Je tiens à remercier non seulement Babelio mais surtout l’auteur lui-même, Eric Sagan, pour l’envoi de ce livre auto-édité.

Ce livre est en réalité une lettre destinée à un certain Hervé, l’homme dont le narrateur est amoureux. Nous ne savons pas grand chose de lui si ce n’est qu’il est tombé sur un cahier qu’il n’aurait pas dû voir. Son propriétaire (l’auteur de ce livre) entreprend alors de lui écrire une lettre afin de lui expliquer le contenu de ce cahier, et surtout pour lui permettre de comprendre. Nous y retrouvons donc un récit de la vie de l’auteur, jusqu’à ses vingt-quatre ans. Nous apprenons à connaître sa famille, à commencer par ce père qu’il respecte tout autant qu’il craint, et par cette mère dépeinte comme repliée sur elle-même, presque transparente. Un frère est mentionné, mais ne revient pas par la suite. Nous suivons Eric à travers ses premières années d’école, ces camarades auxquels il ne parvient pas à s’intégrer, sa maladresse avec les autres de son âge mais aussi avec ses propres parents dont il ne sait pas comment accepter la tendresse et encore moins la rendre. Nous suivons le narrateur à travers ses années collège puis lycée, assistons à ses premiers émois provoqués par une fille mais aussi ceux causés par un garçon. Il y a ses peurs, son aversion pour le sport, ses tentatives, ses espoirs, presque son désespoir en un certain sens, surtout lorsqu’il est question de Michel. Parallèlement il y a sa découverte de l’univers informatique qui finalement lui semble plus accueillant que celui des humains, mais aussi les premiers dessins animés japonais qui l’ont fait pleurer. Cette lettre retrace dans les grandes lignes les débuts de la vie de l’auteur jusqu’à Michel et les évènements qu’ils ont vécu ensemble.

Lire la suite… →

Le Protectorat de l’Ombrelle – Tome 1

 Avatar blogle-protectorat-de-l-ombrelle,-une-aventure-d-alexia-tarabotti,-tome-1---sans--me-1963342

*

*

Auteur : Gail Carriger
Editeur : Orbit:
Date de Sortie : 12/01/2011
Nombres de Pages : 313
Format : Broché
ISBN : 978-2360510269
Statut : 1/5 tomes

« Je ne veux pas mourir, se dit Alexia. Je n’ai pas encore enguirlandé lord Maccon à cause de la dernière fois où il s’est montré grossier ! »

Synopsis:

Miss Alexia Tarabotti doit composer avec quelques contraintes sociales.

Primo, elle n’a pas d’âme. Deuxio, elle est toujours célibataire. Tertio, elle vient de se faire grossièrement attaquer par un vampire qui, ne lui avait pas été présenté !
Que faire ? Rien de bien, apparemment, car Alexia tue accidentellement le vampire. Lord Maccon – beau et compliqué, écossais et loup-garou – est envoyé par la reine Victoria pour enquêter sur l’affaire.
Des vampires indésirables s’en mêlent, d’autres disparaissent, et tout le monde pense qu’Alexia est responsable. Mais que se trame -t-il réellement dans la bonne société londonienne ?

L’Avis de Kero:

En lisant le résumé du Protectorat de l’Ombrelle, Une Aevnture d’Alexia Tarabotti: Sans Âme, j’étais très mitigée car je ne savais pas trop à quoi m’attendre, surtout que j’ai un très gros problème avec les histoires de vampires et de loups-garous. Donc je partais un peu méfiante et au bout de quelques pages je me mettais à rire et à apprécier l’histoire. Ce fut une vraie découverte pour moi et surtout un très bon moment de lecture. Mais bon, Sans Âme comporte de nombreux éléments qui ne pouvaient que me plaire: une histoire se déroulant à l’époque victorienne (j’adore cette période, j’aurais tellement voulu y vivre), une héroïne hors-norme et surtout cet univers steampunk qui me plait tant. Et tout cela mit bout à bout donne une histoire explosive et tellement drôle.

L’auteur Gail Carriger nous plonge dans une époque victorienne où les mortels côtoient les loups-garous, les vampires et même des fantômes. Elle crée un univers mêlant époque victorienne classique avec ère industrielle et toutes les avancées qui vont de paires. Modernité et tradition se mêlent avec brio, c’est un monde qui se met parfaitement en place. Ses personnages sont hauts en couleurs mais tellement attachants. Elle fait de son héroïne une personne qui peut se défendre seule et qui n’attend pas qu’un beau jeune homme bien musclé vienne la sauver. C’est une femme forte et irrésistible et dans les bons comme dans les pires moments elle fait toujours preuve d’une politesse « So British ». De même, le style d’écriture de Gail Carriger est fluide et agréable à lire même si elle utilise un style désuet typique du XIXé siècle mais cela donne tellement de caractère à l’ensemble de son oeuvre que c’est juste magistrale. Petite mention spéciale dans les bonnes manières des loups-garous et vampires que ce soit à l’heure du thé ou dans une réception. Gail Carriger crée une oeuvre originale, les passages et les décors son décrits avec une telle précision qu’on a l’impression d’y être.

Lire la suite… →