Rental Hearts (trilogie)

Rental Hearts

*Avatar blog
*
*

*

Auteur: Sawaki Otonoka
Editeur: Soleil Mangas
Date de Sortie: 2015
Nombre de Pages:
Format: Mangas
ISBN: 978-2302046030
Statut: 3 tomes, série terminée

Synopsis:

Nonoka Amamiya, 16 ans, possède le don de voir les fantômes ! Cela lui rend la vie difficile et l’isole complètement des autres lycéens. Un jour, elle est abordée par deux frères au physique de rêve, Aki et Kou, qui lui annoncent vouloir « emprunter ses yeux ». Chasseurs de fantômes, ils ne voient pourtant pas leurs cibles ! Commence alors une étrange collaboration entre les trois jeunes gens…

L’avis de Kero:

J’adore tout ce qui a trait au monde surnaturel et fantastique dans les mangas. Ici, il est question d’une adolescente Nonoka Amamiya qui peut voir les fantômes. Je vous parlerais des 3 tomes d’un coup car je les ai tous lu dans la foulée. Cet achat fut un achat compulsif, ils étaient tous les 3 en magasins et j’ai bien aimé le peu que j’ai feuilleté et j’ai donc acheté l’ensemble. J’ai bien aimé les dessins de l’héroïne qui est un peu effrayante avec sa coupe de cheveux.

Nonoka Amamiya est une jeune fille renfermée sur elle-même et très solitaire mais cela s’explique par le fait qu’elle voit des fantômes au quotidien et qu’elle n’arrive pas à les différencier des humains. Alors à cause de cela, elle manque totalement de confiance en elle et elle s’isole par rapport aux autres. Cependant sa vie va prendre un tournant avec l’arrivée dans sa classe de 2 frères, Aki et Kou. Et là tout d’un coup, ils l’entraînent dans un univers de violence où ils combattent les fantômes car ils ont besoin de ses yeux très spéciaux.

Au début, Nonoka est un peu passive mais au fil des pages et surtout au fil des tomes, elle va évoluer. On passe d’une héroïne un peu perdu à une héroïne qui affrontera ses peurs pour sauver ses amis. Ce que j’aime bien c’est qu’à travers chaque tome le passé de Kou et d’Aki nous est dévoilé et on comprend pourquoi ils travaillent à Rental hearts. Les autres personnages secondaires sont vraiment marrants. Mention spéciale à la directrice et son côté maso qui apporte une note d’humour aux mangas.

Ce qui est génial par rapport  aux autres mangas, c’est qu’il n’y a pas d’histoire d’amour, les protagonistes chassent les fantômes et point barre. L’héroïne ne tombe pas amoureuse d’un des 2 frères et c’est vraiment bien. N’allez pas croire que je n’aime pas les histoires d’amours, j’aime bien ça surtout quand c’est bien amené mais là je pense que cela aurait gâché l’histoire. Nonoka est juste un soutien pour Aki et Kou et rien d’autre.

Rental Hearts est une société de prêteur d’organe, donc on vous prête des organes en échange d’une rémunération. Et c’est pour rembourser leurs dettes que les 2 frères exterminent les fantômes. Dans l’intrigue cela m’a fait un peu penser à Zombie Loan, la société de prêt sur la vie, la chasse aux zombies, l’héroïne qui peut voir des choses surnaturelles, les deux se ressemblent dans leurs thèmes mais ils sont tous les 2 géniaux. Dans Rental Hearts, les personnages sont pleins de psychologies et ils sont très expressifs, tout n’est pas rose dans leur univers. Le seul bémol que je pourrais faire sur cette trilogie, est le graphisme des scènes d’actions mais aussi le manque d’attention sur le dessin des personnages secondaires (on a parfois un peu de mal à tous les différencier). Toutefois, ça se lit quand même et on passe vite sur ces petits détails tellement on est pris par l’histoire. Jai adoré voir comment l’auteur exploite le mauvais côté des gens. C’est à cause du mauvais fond des humains que les fantômes pullulent et s’en prennent à eux. Le but des êtres de l’au-delà est de poussé les mortels au meurtre ou au suicide, et pour se faire, ils prennent possessions de leurs corps.

Pour un shojo, l’histoire des fantômes est originale. C’est à travers les yeux de Nonoka qu’on découvre les fantômes et leurs côtés terrifiants. Ce qui est particulièrement bien réussi c’est l’aspect des fantômes, on ne les distingue pas des êtres vivants comme l’héroïne et comprend alors ce qu’elle ressent et ce qu’elle vit au quotidien. Au cours, des 3 tomes on n’a pas le temps de s’ennuyer, les scènes sont pleines de dynamismes. Dans le tome 3 on se rend bien compte à quel point les yeux de Nonoka sont importants aussi bien pour Aki et Kou que pour leur adversaire. Le dénouement de l’histoire est juste extraordinaire.

Pour finir, Rental Hearts est une très bonne trilogie sur le thème des fantômes. Les personnages sont attachants. L’intrigue est très bien menée et on n’est pas déçue en fermant le tome 3. La mangaka fait une fin ouverte donc on peut s’imaginer une suite (ce qui ne me déplairait pas). Pour moi, Rental Hearts est une bonne surprise et je suis assez satisfaite par ma lecture, j’ai vraiment passé un agréable moment.

8/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.