Platinum End – Tome 1

platinum-end,-tome-1-775806*Avatar blog

*

*

Auteur: Tsugumi Ohba et Takeshi Obata
Editeur: Kaze Mangas
Date de sortie: 25 Mai 2016
Nombres de pages: 192
Format: Mangas
ISBN: 978-2820324603
Statut: En cours

*

« J’avais tout faux jusqu’à présent, j’ai le devoir d’être heureux pour ma famille »

Synopsis:

Mirai, un jeune homme qui a perdu tout espoir en la vie, décide de se suicider en se jetant du haut d’un building. Mais juste avant qu’il ne touche le sol, un ange, appelé Nasse, le rattrape au vol et lui sauve la vie. Elle lui offre alors la possibilité d’obtenir de puissants pouvoirs, promesses d’une vie meilleure… Mais en acceptant, Mirai découvre qu’il participe désormais à une compétition mortelle dont l’issue est à la hauteur de l’enjeu… prendre la place de Dieu…

L’avis de Kero:

Oh Mon Dieu!!!!! Platinum End est un mangas que j’attendais impatiemment surtout qu’il est réalisé par 2 mangakas de génie soit Tsugumi Ohba et Takeshi Obata les créateurs de Death Note. Je ne pouvais absolument pas passer à côté de ce mangas. J’adore leur univers et ici Platinum End ne démérite pas, on est toujours dans le même style que Death Note mais avec une interprétation différente plus gore. Platinum End est vraiment génial avec beaucoup de potentiel et des thèmes très intéressants.

Dans Platinum End nous retrouvons les thèmes si chers au coeur de Tsugumi Ohba et Takeshi Obata comme la question du bien et du mal et de la relation des hommes à Dieu. Pouvons-nous assassiner quelqu’un juste parce qu’il a fait du mal? Cette question sera la base de toute la série ainsi que le rapport du héro avec les autres. De même, ils abordent des questions aussi très adultes à travers le héro Mirai qui s’interroge sur la question du bonheur, son rapport avec les autres humains etc.

Par ailleurs, nous retrouvons ici un graphisme magnifique avec des décors particulièrement soignés et précis. Les détails sur les anges sont justes époustouflants. On reconnaît facilement leur touche, mais ici dans Platinum End lunivers est plus sombre et plus rythmé.

L’histoire de Platinum End est centré sur le jeune héro Mirai, un collégien qui est las de la vie et il tente de se suicider en sautant du toit de son collège. Mais il est sauvé par Nasse un ange qui lui donnera des pouvoirs. Mirai est un héro comme savent si bien le faire Tsugumi Ohba et Takeshi Obata, il a un côté sombre, il ne supporte plus a vie, il a du mal avec les personnes qui l’entourent etc. Cependant, je le trouve assez mou dans ses attitudes et cela ralentit le rythme de l’histoire. Mais bon, ce n’est que le 1er tome et nos 2 mangaka posent seulement les jalons de leur histoire.

Comme Mirai est sauvé par Nasse, elle va lui octroyer des pouvoirs soit 3 dans son cas soit: les ailes, la flèche rouge qui permet d’être éperdument aimé par la personne qu’on touche et la flèche blanche qu permet de tuer. Ces pouvoirs vont lui permettre de renter dans un jeu stupéfiant et mortel dont le but final est de devenir Dieu. Mirai devra combattre 11 autres candidats qui seront également aidés par un ange. Ici, les anges ne sont pas des gentilles personnes prônant la paix dans le monde. C’est même plutôt l’inverse, ils sont cruels et sans émotions c’est pour cela que Nasse a parfois du mal à comprendre Mirai qui ne veut tuer personne. Les anges vont même jusqu’à conseiller le meurtre à leur challenger pour que ceux-ci gagnent l’accession au trône de Dieu. Ici, tout les moyens sont bons pour parvenir à ses fins.

Mirai, comparé aux autres, est un personnage simple ayant vécu des expériences très traumatisantes. Il ne veut pas du titre de Dieu, tout ce qu’il souhaite c’est de vivre sa vie et de vivre un « bonheur simple » comme ses parents. Toutefois, il va devoir élaborer une stratégie pour rester en vie car les autres candidats veulent accéder au titre de Dieu et ils sont prêt à tout pour y parvenir.

Pour conclure, Platinum End est un manga très prometteur avec un univers bien gore avec des personnages bien sombres. Ce manga nous montre que dés qu’il est question de pouvoir, les humains sont profondément égoïstes et n’agissent que pour leur propres désirs et leurs plaisirs personnels. J’ai hâte de voir ce que donnera la suite, surtout que la fin du tome 1 nous laisse en plein trouble et incompréhension et on veut savoir ce qu’il adviendra de Mirai. Notre duo de génie signe encore une fois une série avec une intrigue rondement mené et très très bonne avec des dessins magnifiques.

8/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.