Magisterium – Tome 1

le-magisterium,-tome-1---l--preuve-de-fer-567143Avatar blog
*
*
*
*

Auteurs: Cassandra Clare & Holly Black
Editeur: PKJ
Parution: 16 avril 2015
Nombres de Pages: 384
Format: Broché
ISBN: 978-2266237079
Statut : Tome 1

« Ici, vous serez en contact avec des esprits, des créatures d’une grande beauté, qui sont aussi très dangereuses. Elles existent depuis la nuit des temps. Vous apprendrez à soumettre l’eau, le feu, l’air, la terre à votre volonté. […] Bienvenue au Magisterium ! » Maître North, professeur au Magisterium.

Synopsis :
Dans une grotte, un nouveau-né abandonné. Gravé dans la glace, une inscription de la main de sa mère « Tuez cet enfant ».

Douze ans plus tard…..

Callum Hunt est devenu un garçon comme les autres. Ou presque. Car il a tout fait pour ignorer la magie qu’il portait en  lui. Mais à présent, Cal est rattrapé par un don qu’il n’arrive pas à maîtriser, et il doit intégrer le Magisterium. Un endroit fabuleux et terrifiant, ou il va découvrir les secrets obscurs de son passé. L’Epreuve de Fer commence à peine. Le plus grand défi reste à venir.

L’avis de Kero :
Pour un 1er post, je ne savais pas quoi vous présenter car j’ai beaucoup de livres que je souhaiterais partager avec vous. Mais après, je me suis dit pourquoi ne pas vous présenter un coup de cœur pour commencer ce blog !!! Et voilà pourquoi je vous parle aujourd’hui de Magisterium : L’Epreuve de fer de Holly Black et Cassandra Clare. Cela faisait un moment que je cherchais un livre sur le thème de la magie qui me transporte comme mon cher petit Harry Potter a pu le faire. Et là c’est le pari gagnant pour moi. De l’émerveillement, une intrigue prenante et juste un grand OUAAAHHH a la fin !!!!

Tout d’abord, je n’avais jamais lu les livres de Holly Black et de Cassandra Clare, même si Les Chroniques de Spiderwick (par Holly Black) font parties de ma whishlist. Les deux auteurs nous transportent dans un monde rempli de magie et d’action. Comme c’est le 1er tome d’une saga littéraire de 5 volumes, elles posent ici les jalons d’un univers clair et précis où on ne se sent jamais débordé par toutes les descriptions et informations. Même si le rythme est assez lent dans les débuts, il devient de plus en plus soutenu jusqu’au final où c’est l’APOTHEOSE, et on se sent un peu frustré quand on referme le livre car on ne veut qu’une seule chose LA SUITE !!!!! Heureusement pour nous, on l’aura en avril 2016.

Les personnages ont leurs qualités et leurs défauts. Notre protagoniste, Callum Hunt, est un jeune garçon  de 12 ans assez sarcastique, mais je pense qu’il se sert des sarcasmes pour se protéger et garder la tête froide face aux moqueries des autres. Il est infirme car quand il était bébé, il a réchappé de justesse au massacre où sa mère à trouver la mort. En plus, quand son père le retrouve une inscription est gravée dans la roche près de son corps « TUEZ CET ENFANT » et écrit par sa mère avant qu’elle ne meure. Callum Hunt est un garçon très solitaire n’ayant pas d’amis, il se fait bousculer et chahuter par les autres enfants. Depuis tout petit, son père lui parlait du Magisterium comme étant un endroit horrible et il lui expliquait que les magiciens sont des êtres malfaisants et néfastes et que c’est de leurs fautes si sa mère est morte. Donc il lui présente une vision assez terrifiante du monde de la magie. Et comme un bon petit, il a cru les paroles de son père  sans les remettre en question. Toutefois, sa vie va changer quand il va être recruté par le Magisterium. Pour entrer au sein de l’école, il faut passer une série d’épreuve et notre héro va tout faire pour rater son examen d’admission mais malheureusement pour lui cela entraînera l’effet inverse. Bien que cela ne lui plaise pas au début, à force de côtoyer les autres élèves et d’étudier la magie, il va s’y plaire et surtout il va se rendre compte que tout ce que son père lui a dit sur le Magisterium n’était pas forcément vrai. On voit une grande évolution dans le caractère de Callum et cela m’a beaucoup plu, on s’attache progressivement à ce personnage qui incarne plus un anti-héros qu’un héros en tant que tel. Ce qui est marrant c’est que nos 2 auteurs n’ont pas choisi le personnage principal comme héro de l’œuvre mais son acolyte Aaron Stewart. Avec Tamara Rajavi, ils formeront un trio dont au début tout ne sera pas forcément aisé. Ce trio est créé par le Grand Maître du Magisterium Maître Rufus et ils seront sous sa tutelle tout le temps de leur formation. Leur lien d’amitié se forge au fil des pages, Tamara est une intello qui n’hésite pas à utiliser des subterfuges pour réussir, Aaron est un orphelin avec un destin bien particulier. C’est le bon ami, toujours gentil et prêt à défendre les autres. J’ai vraiment bien aimé la dynamique de ce trio avec leurs personnalités propres et aucun d’eux ne prend le dessus sur les autres. On apprend à les aimer, on les voit évoluer car même si au début la cohésion au sein de leur équipe n’est pas la meilleure qui soit, ils vont apprendre à s’apprécier et à se soutenir comme de vrais amis. Ensuite vient les autres élèves, mais Holly Black et Cassandra Clare s’attardent beaucoup sur Jasper, Drew et Célia. Ils vont sortir du lot chacun à leur manière et pour des raisons différentes. Et je mets une mention spéciale à Carnage car il est juste absolument chou !!!!

L’intrigue de Magisterium se met progressivement en place et tout est mis bout à bout afin de nous dévoiler les grandes révélations concernant les personnages. Donc même si le 1er chapitre est quelque peu dérangeant, le passé évoqué nous fait comprendre les événements du présent. Les 2 auteurs nous tiennent en haleine à travers le suspense, qu’elles distillent à petite dose, dans les aventures du jeune Callum. Par ailleurs, les mages du Magisterium ont un ennemi mortel qui se fait appeler  « L’Ennemi de la Mort ». Même si on est en temps de paix, suite au traité de paix entre l’Ennemi de la Mort et les mages, on sent que le danger rôde au loin. En effet, on se rend compte petit à petit que le traité est quelque chose de fragile et qu’une guerre se profile à l’horizon (peut-être dans les autres tomes) et c’est pour cela que les mages recherchent activement leur sauveur capable d’affronter leur ennemi mortel le moment venu. Et je vais vous dire une chose, quand j’ai découvert qui était le sauveur, je suis restée sur les fesses tellement je n’y croyais pas. Vers la fin du livre, les péripéties se bousculent et nous tiennent en haleine, l’intrigue va crescendo et c’est la grande explosion à la fin !!!! Les 2 auteurs ont créé un univers sombre, mystérieux et incroyable qui nous happe dans les méandres d’une école de magie unique avec des personnages très singuliers. On a tous les éléments pour que cette saga soit magistrale.

En bref, je pense que certaine personne vont faire le rapprochement entre Harry Potter et Callum Hunt, mais je peux vous garantir qu’on est à mille lieux de l’univers de JK Rowling. J’ai trouvé l’histoire passionnante, les personnages attachants et géniaux et surtout des rebondissements surprenant et un final EXCEPTIONNEL avec toutes ses révélations, et j’attends des autres tomes d’aussi belles surprises qu’ici. J’ai tellement aimé ce livre que je n’ai pas pu le lâcher jusqu’à la fin, je fais aussi une mention spéciale aux illustrations à chaque début de chapitre. J’ai hâte de retrouver tout notre petit monde dans le tome 2, alors vivement le mois d’avril ^^

Coup de coeur

1 pensée sur “Magisterium – Tome 1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.