Écoute-la

Écoute-la

*Avatar Tomie (fond violet)
*
*
*
*
*
*
Auteur : Sarah Dessen
Editeur : Pocket Jeunesse
Date de sortie : mai 2007
Nombre de pages : 432
Format : Broché
ISBN : 978-2266172239
Statut : Tome unique

« Une chanson te ramène instantanément à un instant, à un lieu, à une personne. Peu importe si toi ou le monde qui t’entoure avez changé, cette chanson demeure la même, comme l’instant que tu as vécu. »

Synopsis :

Annabelle a tout pour être la star du lycée. Première de la classe, aimée par ses parents et mannequin, la jeune fille se sent pourtant désespérément seule.
Abandonnée par Sophie, sa meilleure amie, elle doit aussi affronter le mal-être de sa grande sœur. Et surtout Annabelle n’a plus personne a qui se confier. Jusqu’au jour où elle rencontre Phil, un fou de musique qui a décidé de toujours dire la vérité en face, qu’importent les conséquences … Annabelle, qui préfère inventer des histoires pour éviter tout conflit, sera-t-elle capable d’accepter l’amitié de ce garçon si différent des autres? Lui seul semble capable de déchiffrer son cœur comme une partition de musique.

L’avis de Tomie :

J’aime beaucoup Sarah Dessen parce qu’elle a un don pour faire surgir un thème parfois dérangeant au milieu d’une histoire en apparence banale, et ce sans jamais tomber dans le cliché ou le tragique.

L’histoire commence avec Annabelle, 16 ans. Lycéenne populaire et mannequin professionnel durant son temps libre, sa vie est en apparence parfaite, y compris au sein de sa famille. On pourrait être amené à penser qu’elle est superficielle mais c’est très loin d’être le cas. Elle est la cadette de trois filles et se voit comme un juste milieu entre sa première sœur Christine qui cherche à attirer l’attention par tous les moyens, et sa seconde sœur Emma qui est particulièrement introvertie et repliée sur elle-même. Si l’une parle à tort et à travers, l’autre garde pour elle la moindre de ses pensées.

Parfaite en apparences seulement parce que la réalité est toute autre. De retour au lycée après la pause estivale, Annabelle se voit rejetée et insultée par Sophie qui était pourtant sa meilleure amie depuis des années. Qu’est-ce qui a changé ? Que s’est-il passé durant l’été ? C’est là toute l’intrigue de cette histoire. En toute honnêteté la cause de ce brusque changement finit par se deviner facilement et pourtant, même si le mystère principal de cette histoire est levé, l’auteur a su nous donner envie de lire la suite. La grande question devient alors : Annabelle osera-t-elle un jour en parler ?


Ne pouvant plus être aux côtés de Sophie, notre héroïne réalise qu’elle n’a aucun autre ami. Ainsi isolée, elle se retrouve avec les solitaires de l’école, notamment lors des pauses déjeuner. C’est là qu’elle rencontre Phil, un garçon un peu brute de décoffrage doté d’un passé violent à qui personne n’ose adresser la parole et qui ne cherche pas non plus à créer des liens. Constamment rivé à son iPod, Phil est un passionné de musique qui a décidé de toujours dire la vérité en face, qu’importent les conséquences. Or dire la vérité est bien tout le problème d’Annabelle, elle qui préfère maquiller la réalité et faire comme si tout allait bien pour ne pas ennuyer les autres avec ses problèmes puisqu’ils en ont déjà tellement eux-mêmes : sa mère se bat contre une dépression, Christine cherche sa voie, Emma tente de surmonter son anorexie. Annabelle dans tout ça ? Elle se sent transparente et s’efface. Du moins jusqu’à ce que Phil commence à s’intéresser à elle et tente de lui faire perdre cette manie de mentir pour ne pas blesser les gens. Alors que tout le monde lui tourne le dos au lycée, que chez elle personne ne réalise qu’elle va mal, il est la seule personne sur qui elle puisse s’appuyer. Il va également en profiter pour refaire sa culture musicale et c’est finalement sous ce prétexte que nos deux héros vont passer du temps ensemble (même si je reconnais que Phil est parfois assez obstiné quand il parle de musique, ses idées sont bien arrêtées et ne laissent pas beaucoup de place aux débats). On s’attache très vite à ces deux personnages particulièrement bien approfondis. On les suit dans leur quotidien, dans leur amitié naissante, dans leurs disputes à propos de musique et de franchise, ils nous font rire et nous attristent sans même qu’on ne s’y attende. La romance est bien évidemment au rendez-vous mais à mes yeux elle n’est pas le thème central de cette histoire. Il s’agit ici de réaliser à quel point les apparences peuvent être trompeuses et combien le fait de parler, de communiquer est important. Plusieurs thèmes importants sont abordés mais la lecture reste fluide et légère, j’ai vraiment passé un bon moment en lisant ce livre et je prendrais plaisir à le relire !

Ma seule déception véritable est qu’on ne saura jamais qu’elle est cette fameuse chanson que Phil conseille à Annabelle, celle qu’il a nommé « Écoute-la » et qu’elle est censée écouter seulement à la fin de son initiation. Elle m’a beaucoup intriguée dès son apparition et malheureusement ce mystère ne sera jamais résolu.

Note : 8/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.