Archives catégories Young Adult

Écoute-la

Écoute-la

*Avatar Tomie (fond violet)
*
*
*
*
*
*
Auteur : Sarah Dessen
Editeur : Pocket Jeunesse
Date de sortie : mai 2007
Nombre de pages : 432
Format : Broché
ISBN : 978-2266172239
Statut : Tome unique

« Une chanson te ramène instantanément à un instant, à un lieu, à une personne. Peu importe si toi ou le monde qui t’entoure avez changé, cette chanson demeure la même, comme l’instant que tu as vécu. »

Synopsis :

Annabelle a tout pour être la star du lycée. Première de la classe, aimée par ses parents et mannequin, la jeune fille se sent pourtant désespérément seule.
Abandonnée par Sophie, sa meilleure amie, elle doit aussi affronter le mal-être de sa grande sœur. Et surtout Annabelle n’a plus personne a qui se confier. Jusqu’au jour où elle rencontre Phil, un fou de musique qui a décidé de toujours dire la vérité en face, qu’importent les conséquences … Annabelle, qui préfère inventer des histoires pour éviter tout conflit, sera-t-elle capable d’accepter l’amitié de ce garçon si différent des autres? Lui seul semble capable de déchiffrer son cœur comme une partition de musique.

L’avis de Tomie :

J’aime beaucoup Sarah Dessen parce qu’elle a un don pour faire surgir un thème parfois dérangeant au milieu d’une histoire en apparence banale, et ce sans jamais tomber dans le cliché ou le tragique.

L’histoire commence avec Annabelle, 16 ans. Lycéenne populaire et mannequin professionnel durant son temps libre, sa vie est en apparence parfaite, y compris au sein de sa famille. On pourrait être amené à penser qu’elle est superficielle mais c’est très loin d’être le cas. Elle est la cadette de trois filles et se voit comme un juste milieu entre sa première sœur Christine qui cherche à attirer l’attention par tous les moyens, et sa seconde sœur Emma qui est particulièrement introvertie et repliée sur elle-même. Si l’une parle à tort et à travers, l’autre garde pour elle la moindre de ses pensées.

Parfaite en apparences seulement parce que la réalité est toute autre. De retour au lycée après la pause estivale, Annabelle se voit rejetée et insultée par Sophie qui était pourtant sa meilleure amie depuis des années. Qu’est-ce qui a changé ? Que s’est-il passé durant l’été ? C’est là toute l’intrigue de cette histoire. En toute honnêteté la cause de ce brusque changement finit par se deviner facilement et pourtant, même si le mystère principal de cette histoire est levé, l’auteur a su nous donner envie de lire la suite. La grande question devient alors : Annabelle osera-t-elle un jour en parler ?

Lire la suite… →

Ma raison d’espérer

Ma raison d'espérer

*Avatar Tomie (fond violet)
*
*
*
*
*
Auteur : Rebecca Donovan
Editeur : Pocket Jeunesse
Date de sortie : 14 Octobre 2015
Nombre de pages : 608
Format : Broché
ISBN : 978-2823810998
Statut : Tome 2

« Comment laisser quelqu’un s’approcher de ce que j’affrontais difficilement moi-même ? La confiance n’avait rien à voir avec ça. Je n’étais pas capable de révéler mes secrets. A personne. Pas même à moi. »

Synopsis :

« Tu es le sens de ma vie, la raison de chacun de mes actes. Et je ne changerai ça pour rien au monde. »
Emma commence doucement à réapprendre à vivre aux côtés d’Evan et de Sara. Hantée par des cauchemars terribles, elle décide de donner une seconde chance à sa mère, qui l’a abandonnée, espérant trouver un sens à sa souffrance. Mais elle doit aussi affronter le regard des autres : ceux qui s’en veulent de ne pas l’avoir soutenue, ceux qui la jugent mais aussi ceux qui, surgissant de son passé, ont encore bien des révélations à faire sur sa vie d’avant …

L’avis de Tomie :

Attention il s’agit du tome 2, le contenu du tome 1 sera donc forcément spoilé !

Nous avions laissé Emma dans une situation plus qu’horrible et après des mois à avoir retenu notre souffle (petite touche d’humour noir), voici enfin la suite ! J’attendais ce livre avec beaucoup d’impatience, peut-être même un peu trop.

Ma raison d’espérer commence directement chez Sara, où Emma a élu domicile depuis les évènements du précédent tome. Un peu frustrée par cette ellipse, surtout qu’on ne nous en dit vraiment pas grand chose, mais on suit de nouveau Emma avec plaisir alors la frustration se dissipe rapidement. D’autant plus qu’Emma, bien que toujours un peu timide face aux parents de Sara, semble s’être bien habituée à sa nouvelle vie. Elle a une famille d’accueil qui l’aime, un petit ami plus qu’attentionné, une meilleure amie géniale. Alors pourquoi a-t-elle tout envoyé valser ? C’est, pour moi, le gros défaut de ce livre.

Tout allait bien dans la vie d’Emma et comme chacun le sait : le bonheur ennui le lecteur. S’il ne se passe rien, le livre n’a aucune raison d’être. Il fallait donc un élément déclencheur, un fait qui vienne bousculer sa nouvelle vie, et l’auteur a choisi pour ça quelque chose que je n’explique pas : faire revenir Emma chez sa mère, Rachel.

Je comprends l’idée de départ tout comme je suis consciente qu’il soit normal que Emma ait envie de renouer des liens avec celle qui l’a mise an monde mais la façon dont est amené l’évènement est très, très mal pensé. Du jour au lendemain, littéralement, Emma décide de retourner habiter chez sa mère qu’elle n’a pas vue depuis des années (hormis quelques micros moments que l’on peut compter sur les doigts d’une seule main). Emma prend sa décision sur un coup de tête et ne laisse pratiquement pas le choix à sa mère. Un simple coup de fil pour prévenir qu’elle arrive dans trois jours et hop, c’est réglé. Oui, mais non. J’aurais aimé voir les réflexions d’Emma sur le sujet, la voir peser le pour et le contre, mieux comprendre son cheminement de penser. De ce « simple » élément va découler toute une série de réactions en chaîne parfois prévisibles, d’autres fois non.

Lire la suite… →

Dysfonctionnelle

Dysfonctionnelle

*
*Avatar Tomie (fond violet)
*
*
*
*
*
Auteur : Axl Cendres
Editeur : Sarbacane
Date de sortie : 7 Octobre 2015
Nombre de pages : 305
Format : Broché
ISBN : 978-2848658186
Statut : Tome unique

« Même avec une chose que tout le monde croit perdue, on peut faire quelque chose de merveilleux. »

Synopsis :

Fidèle, alias Fifi, alias Bouboule, grandit dans une famille dysfonctionnelle. Papa enchaîne les allers-retours en prison, Maman à l’asile.
Mais malgré le quotidien difficile, Fidèle vit des moments de joies, entourée de ses six frères et sœurs aux prénoms panachés : Alyson, JR, Dalida, Jésus, … Cette tribu un peu foldingue demeure « Au bout du monde », le bar à tocards que tient le père dans Belleville.
A l’adolescence, la découverte de son intelligence précoce mène Fidèle à « l’autre » bout du monde : un lycée des beaux quartiers où les élèves regardent de haut son perfecto, ses manières de chat de gouttière.
Mais c’est là aussi que l’attend l’amour, le vrai, celui qui transforme … Celui qui sauve.

L’avis de Tomie :

Lorsqu’il n’est pas en prison, Sid-Ahmed tient avec son frère un bar situé à Paris qu’ils ont baptisé Le bout du monde. Lorsqu’elle n’est pas prise au piège de ses souvenirs de petite fille juive sous la seconde guerre mondiale qui la conduisent parfois à l’asile, Natouchka est une mère aimante et férue de musique classique. A eux deux ils ont eu sept enfants élevés dans la foi catholique tous pourvus d’une personnalité bien distincte : Dalida (la princesse qui a atterri dans la mauvaise famille), Alyson (attirée par les mauvais garçons), Marilyne (la rebelle et activiste), Fidèle (notre narratrice), Sid-Ahmed Junior (dit JR, le tombeur de ces dames), Jésus (qui se prend pour le vrai et qui pardonne aux autres tous leurs pêchés) et Grégorio (le bagarreur). Pour les aider à éduquer tout ce petit monde il y a Zaza, la mère kabyle de Sid-Ahmed.

Dysfonctionnelle se décompose en deux parties. Il y a d’abord toute la présentation de la famille Benhamoud : les parents, l’oncle, la grand-mère, les sept enfants, le Bout du monde, les habitués attachants toujours là pour donner un coup de main, les séjours en prison ou à l’asile. Malgré les différences de chacun, tout ce petit monde parvient à cohabiter (sauf Dalida) et surtout à s’aimer. C’est d’ailleurs cet amour inconditionnel qui permet à cette famille de tenir, tout comme ce courage dont chacun fait preuve face aux difficultés et qui leur permet à tous de s’imposer au monde comme ils sont, sans jamais changer. Parce que s’il y a bien une chose que vous apprendrez de ce livre (et sans même vous en rendre compte), c’est la tolérance sous toutes ses formes.

Lire la suite… →

Les Larmes Rouges : Réminiscences

Les larmes rouges : Réminescences*Avatar blog

*

*

Auteur: Georgia Caldeira
Editeur: J’Ai Lu
Date de Sortie: 19/03/2014
Nombres de Pages: 768
Format: Broché
ISBN: 978-2290070338
Satut: Tome 1

« C’est la raison qui me fait parler ainsi. Seulement la raison. Sache cependant, et je l’admets sans détour, que j’ai largement dépassé le stade de la jalousie. La jalousie ne serait qu’un euphémisme en comparaison de ce que je ressens. »

Synopsis:

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants. Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s y méprendre avec la réalité.

L’avis de Kero:

Un beau soir alors que j’étais sur Amazon, à la recherche de nouvelles lectures, je tombais par hasard sur Les Larmes Rouges: Réminiscences tome 1 de Georgia Caldeira. Je fus tout de suite  interpellée par la sublime couverture dans un style gothique. Voir le personnage féminin habillé en blanc ressortir avec tout ces jeux de lumières sur le fond noir est juste magnifique, en plus j’avais l’impression qu’il m’appelait et me disait « achète-moi Kero, achète-moi Kero ». Bon avant de succomber et de faire la femme superficielle, je lisais quand même le résumé et les commentaires des personnes l’ayant lu pour voir si le livre allait me plaire. Le résumé m’a plu d’emblée et je passai tout de suite commande, quelques jours plus tard je le reçu dans ma boite au lettres et j’étais toute heureuse. Toutefois, je sais que je vais en décevoir plus d’un(es) car je n’ai pas adoré ce livre, je suis plutôt mitigé dessus car à mon avis il a plus de mauvais côté que de bons.

A force d’avoir lu les commentaires sur Réminiscences, je savais très bien que le livre allait m’emporter dans une certaine langueur à cause de tous les passages descriptifs et narratifs. Mais bon, je me suis dit « oh ce n’est pas grave mon petit Kero, il faut juste que l’auteur plante son décor et après ça sera génial, souviens-toi de Bazaar de Stephen King, long à démarrer mais après c’est juste une tuerie » !!!!! Oui et bien là ce ne fut pas le cas. Georgia Caldeira décrit un univers fantastique et mystérieux, toutes ses descriptions nous emmènent dans un monde fascinant où chaque détail est soigné (les architectures et paysages, les vêtements sophistiquées des vampire etc.), tout est écrit avec justesse et délicatesse. Georgia Caldeira a une plume splendide et claire, elle mélange avec brio passé et présent sans nous perdre en cours de route. Cependant, j’ai eu beaucoup de mal avec toutes ses descriptions qui donnent une certaine lenteur au roman, aucune action, aucun rebondissement avant la fin du roman à cause de tout cela ma lecture fut rude. Je sais très bien qu’il y a beaucoup de personnes qui ont adoré toutes ces phases descriptives mais franchement moi ça ne m’a pas transporté  et j’ai même fini par m’ennuyer à la moitié du livre, j’ai même sauté beaucoup de pages (honte à moi) pour voir s’il allait se passer quelque chose et surtout pour le finir. Heureusement pour moi, vers la fin il se passe un super événement et c’est pour cela que mon avis est en demi-teinte.

Lire la suite… →

Les cordes de cristal – Tome 1

Les cordes de cristal

*Avatar Tomie (fond violet)
*
*
*
*
*
Auteur : Anne Ribollard
Editeur : Michel Lafon
Date de sortie : 09/01/2014
Nombre de pages : 362
Format : Broché
ISBN : 978-2749921617
Statut : Tome 1

« Au fond de chacun d’entre nous sommeil un animal totem. »

Synopsis :

Entre Palm Springs et Los Angeles se trouve Kennenika, une toute petite ville qui dégage une énergie étrange et inspire aux musiciens les plus influents de la planète rock une incroyable créativité …
Jippy Wade, guitariste adulé du groupe Texas Gray Wolf, achète un vaste terrain au milieu de nulle part pour y construire le studio d’enregistrement Tex-son, où vont se bousculer les meilleurs groupes du moment. Mais la soit du succès se paie au prix fort pour cet homme qui a du abandonner sa femme et se retrouve maintenant seul, en proie à ses vieux démons.
En cherchant de nouveaux talents, Jippy espère avant tout trouver une paie intérieure. Mais l’arrivée à Tex-son des imprévisibles frères Specogna va attiser les rivalités et provoquer de mystérieux incidents … Quel secret se cache entre les murs de ce studio qui suscite toutes les convoitises et transcende les artistes qui s’y produisent ?

L’avis de Tomie :

Derek Sands, chanteur d’un groupe autrefois très célèbre des années 70, décide d’installer son nouveau domaine au milieu de nulle part. D’abord seul et tranquille, il cède un terrain à Jippy Wade, le guitariste de leur ancien groupe de musique. Ce dernier a pour projet de construire un studio d’enregistrement. Mais pas d’enregistrements sans employés et pas d’employés sans foyers, donc ce qui était au départ un coin tranquille devient finalement un micro village en expansion au fil des groupes qui viennent enregistrer sous la direction de Jippy Wade et des besoins de chacun. Parallèlement tout se passe très (trop) bien pour Jippy. D’accord à cette époque l’industrie du disque n’avait pas autant de soucis qu’aujourd’hui mais les groupes qu’il choisit réussissent tous leur carrière, pas un seul raté, pas une seule déception. Tout se passe presque en un claquement de doigts. Soit la cause est magique mais il aurait fallu l’expliquer clairement, soit l’auteur n’a pas cherché à coller à la réalité, ce qui enlève toute crédibilité à l’histoire.

J’ai toujours eu un faible pour les aventures tournant autour du monde musical et la fana de musique en moi était surexcitée à l’idée de pouvoir lire une histoire bien ficelée sur le sujet.

Lire la suite… →