Archives catégories New Adult & Adult

Replay

Avatar Tomie (fond violet)
*
*
*

*

Auteur : Ken Grimwood
Editeur : Point
Date de sortie : juin 1997
Nombre de pages : 432
Format : Poche
ISBN : 978-2020321266
Statut : Tome unique

« Chaque vie avait été différente, car chaque choix est toujours différent, imprévisible dans ses conséquences et son aboutissement. Mais ces choix devaient être faits, se dit Jeff. Il avait appris à accepter les pertes éventuelles dans l’espoir qu’elles seraient plus que compensées par les gains. Le seul véritable échec, et le plus douloureux, aurait été de ne prendre aucun risque. »

Synopsis :

A 43 ans, Jeff Winston meurt subitement d’une crise cardiaque, laissant derrière lui une vie médiocre et un mariage à la dérive. Quelle n’est pas sa stupeur lorsqu’il se réveille … dans sa chambre d’étudiant, âgé de 18 ans. Dans ce passé, sa vie recommence comme avant. Sauf qu’il a gardé le souvenir de sa précédente existence …
Qui n’a jamais rêvé de pouvoir revivre son passé fort de son expérience d’aujourd’hui ?

L’avis de Tomie :

Alors qu’il est au téléphone avec sa femme Linda, Jeff réalise à quel point sa vie est morne et monotone. Mauvais choix, hésitation constante, peut-être aussi la faute à pas de chance. La romance comme les projets, rien n’avait marché pour eux. Et pourtant lorsqu’il sent cette douleur atroce dans sa poitrine Jeff est sûr d’une chose : il ne veut pas mourir. Le destin, un miracle ou peut-être une entité supérieure l’a entendu : lorsqu’il rouvre à nouveau les yeux, Jeff n’est pas mort mais de retour à l’université, propulsé dans son corps de jeune adulte tout en ayant gardé les souvenirs de cette vie passée dont il est le seul à se souvenir.

Replay m’a d’abord attiré par son titre, qui m’a immanquablement fait imaginer un récit en rapport avec la musique. Première déception en lisant le résumé et pourtant j’en suis venue à me dire « et pourquoi pas ? » tout en redoutant les explications les plus abracadabrantesque concernant cet étrange phénomène. Mais la curiosité était grande et aussitôt acheté, aussitôt commencé !

Lire la suite… →

Dévoile-moi

*Avatar Tomie (fond violet)
*
*
*

Auteur : Sylvia Day
Editeur : J’ai lu
Date de sortie : 3 Novembre 2012
Nombre de pages : 407
Format : Broché
ISBN : 978-2290064672
Statut : Tome 1

*

« Tu sais comment c’est – il y a des mecs très beaux qui n’ont aucun effet sur tes hormones et des types quelconques qui te mettent les sens en ébullition. »

Synopsis :

Lorsqu’il est entré dans ma vie, je ne savais rien de Gidéon Cross sinon qu’il exerçait sur moi une attraction si intense que j’en fus ébranlée. J’ignorais encore tout de sa force et de ses failles, de ce besoin qu’il avait de posséder et de dominer, de l’abîme au bord duquel il oscillait. Je n’imaginais pas que chacun de nous deviendrait le miroir de l’autre ― un miroir dans lequel se refléteraient les blessures intimes et les désirs vertigineux qui nous habitaient. Je ne mesurais pas encore la profondeur de l’amour qui allait nous unir.

L’avis de Tomie :

Eva Tramell commence sa nouvelle vie à New York comme assistante pour un publiciste. Sur son lieu de travaille elle rencontre par hasard le grand patron en personne, Gidéon Cross, qu’elle juge d’une beauté renversante. Si l’apparence lui plait, en revanche la personnalité beaucoup moins : il se permet de la tutoyer et à même le culot de lui demander si elle accepterait de coucher avec lui. Bien qu’elle se refuse vertement à lui, il ne cède pas pour autant et comme alors un jeu du chat et de la souris.

Lire la suite… →

L’héritage de Jack l’Éventreur

lheritage-de-jack-leventreur*Avatar Tomie (fond violet)
*
*
*

*

Auteur : Hugo Buan
Editeur : Palémon Editions
Date de sortie : 22 Septembre 2016
Nombre de pages : 296
Format : Poche
ISBN : 978-2372600491
Statut : Tome 8

« A ce moment de notre conversation, je dois préciser que je ne suis pas homophobe. Je suis moi-même homosexuel … mais seulement le dimanche. C’est jour de rugby. »

Synopsis :

– Commissaire Workan ? s’enquit la voix féminine au téléphone.
– C’est moi. Que voulez-vous ? dit-il sur la défensive.
– J’aimerais vous rencontrer. Je suis une vieille dame et je me déplace difficilement. Pourriez-vous venir me rendre visite à la pointe du Décollé ?
– La pointe du Décollé à Saint-Lunaire ?
– C’est cela. Si ça ne vous dérange pas.
– Bien sûr que si, ça me dérange ! Si vous avez des révélations à faire, appelez la gendarmerie locale !
– Il n’y a que vous qui allez comprendre ce que j’ai à vous dire.
– Vous me surestimez, Madame… Allez-y !
– Pas au téléphone. Il faut que je… que je vous montre.
– Quoi ?
Ce qu’il s’apprête à découvrir dépassera sa raison. Mrs Drummond, la vieille Anglaise, ne l’épargnera pas. Workan se voit plonger dans son propre passé… sous les griffes et le couteau de Jack l’Éventreur.

L’avis de Tomie :

Suite à un appel particulièrement insistant d’une certaine Mrs Drummond, le commissaire Workan se retrouve un soir à partager un whisky avec cette septuagénaire. La vieille dame prétend pouvoir l’aider concernant une série de meurtres non élucidés ayant au lieu dans le 15e arrondissement de Paris quelques années auparavant. Si l’on en croit Mrs Drummond ces meurtres seraient liés non seulement à l’assassinat de la mère du commissaire elle-même, mais aussi au plus grand meurtrier que le Londres du XIXe siècle ait connu : Jack l’Éventreur.

Comme beaucoup je suis passionnée par l’histoire de Jack l’Éventreur, donc merci à Masse Critique et aux éditions Palémon pour ce partenariat !

Lire la suite… →

La beauté du mal

La beauté du malAvatar Tomie (fond violet)
*
*
*

 

Auteur : Rebecca James
Editeur : Oh Editions
Date de sortie : 3 Juin 2010
Nombre de pages : 291
Format : Broché
ISBN : 978-2361070007
Statut : Tome unique

« Quand on voit ses parents dans cet état, on devient adulte, car on se rend compte que le monde est un endroit effrayant sur lequel ils n’ont pas de prise. Et si eux peuvent souffrir autant, s’ils ne maîtrisent rien, quel espoir nous reste-t-il ? »

Synopsis :

Toutes deux cachent un inavouable secret. Quand elles le découvriront, leur amitié sera-t-elle plus forte que la vengeance ? Alice est la fille la plus populaire du lycée. Katherine, la plus effacée. Et pourtant, ce sont les meilleures amies du monde. Grâce à Alice, Katherine reprend goût à la vie après le drame qu’elle a vécu l’année précédente : sa petite sœur adorée a été sauvagement assassinée par une bande d’ados, sous ses yeux. Katherine n’arrive pas à se le pardonner. Ce terrible secret, elle ne l’a jamais partagé avec personne. Jusqu’à Alice. Sa sœur spirituelle. À qui elle peut tout dire. Vraiment ? Car si Alice est l’amie la plus douce et la plus attentionnée, elle peut aussi se montrer terriblement dure, cassante, méchante. Au point que Katherine s’interroge : connaît-elle Alice si bien que ça ? Sauf que douter d’Alice, c’est la rejeter. Et c’est là que les ennuis commencent …

L’avis de Tomie :

Après avoir vécu un drame, Katie change non seulement de ville mais aussi de nom, et devient Katherine, lycéenne effacée qui ne cherche pas à se lier d’amitié avec les autres. S’il n’y avait que ce drame, peut-être aurait-elle pu se laisser aller à vivre pleinement et être heureuse à nouveau mais voilà, il y a aussi cette culpabilité qui la ronge et dont elle ne parvient pas à se défaire. Sa vie change brusquement lorsqu’Alice, la fille la plus populaire du lycée, l’invite à une fête et se met en tête de devenir son amie. Les deux filles apprennent à se connaître et deviennent rapidement très proches. Alice a des défauts, un comportement parfois étrange, mais grâce à elle Katherine sourit à nouveau donc elle ferme les yeux sur ces petites choses qui la mettent parfois mal à l’aise.

J’ai pioché La beauté du mal dans ma PAL sans savoir le moins du monde à quoi m’attendre. A vrai dire je ne me souvenais même plus qu’il y était. Les polar/thriller ne sont pas vraiment ma tasse de thé à la base, mis à part les Sherlock Holmes, Hercule Poirot et autres détectives du même acabit. Et ce n’est pas ce livre qui va me convaincre de m’y mettre !

Lire la suite… →

Hyde

hydeAvatar Tomie (fond violet)
*
*
*

 

Auteur : Daniel Levine
Editeur : Fayard
Date de sortie : 5 octobre 2016
Nombre de pages : 368
Format : PDF
ISBN : 978-2213687552
Statut : Tome unique

« C’est tout à fait possible, Hastie. Les conditions doivent être propices. Il doit y avoir un besoin puissant. Mais quand le besoin existe, et la nécessité impérative de survivre, tout est possible. J te l’ai déjà dit. C’est la nature. Quand nous sommes menacés, nous mourons, ou nous évoluons. J’ai évolué. »

Synopsis :

Hyde est au pied du mur. Enfermé dans le cabinet chirurgical du docteur Jekyll, il compte les heures avant son inévitable arrestation. Quatre jours s’écoulent, pendant lesquels il a enfin le temps de raconter son histoire. Venu à la vie grâce à d’étranges potions, Hyde ignore quand et combien de temps il aura le contrôle du « corps ». Lorsqu’il est en sommeil, il observe la vie de Jekyll dans la haute société, emprisonné dans son esprit. Bientôt, leur existence mutuelle est menacée, non seulement par les incertitudes de la science instable dont il est le fruit, mais aussi par un mystérieux harceleur qui obsède Hyde. Il se sent pris au piège. Des jeunes filles disparaissent, un meurtre est commis. Qui se cache dans l’ombre pour le surveiller ? Dans le brouillard de cette conscience partagée, Hyde peut-il être sûr de ne pas être l’auteur de ces crimes ?

L’avis de Tomie :

Enfermé dans le cabinet du Docteur Jekyll depuis des jours, Hyde n’a qu’une seule hantise : que Poole découvre la supercherie et qu’il s’en prenne à lui. En attendant l’inévitable, Hyde se remémore ces derniers mois, cette liberté qu’il a touché du bout des doigts et en laquelle il a cru, avant que tout ne bascule et le conduise entre ces murs dont il sait qu’il ne ressortira pas vivant. Hyde nous délivre sa version des faits, version qui est bien éloignée de celle du docteur Jekyll.

Si j’ai été attirée par ce livre, c’est tout simplement parce que j’ai toujours été fascinée par l’histoire du Docteur Jekyll et de Mister Hyde. Souvent adaptée, parfois transposée, toujours captivante. Je n’allais donc certainement pas laisser passer l’occasion d’avoir enfin le point de vue de Hyde ! Merci à NetGalley et à Fayard pour ce partenariat.

Lire la suite… →