Alice in Murderland

23546779*Avatar blog

*

*

Auteur: Kaori Yuki
Editeur: Pika
Date de sortie: 1er Juin 2016
Nombres de pages: 192
Format: Manga
ISBN: 978-2811622688
Statut: 1/5 en cours

« Alors cher Grand frère Sid, tu es prêt? Puisque tu as détruit ce à quoi Stella tenait plus que tout…. Tu ne t’opposeras pas au fait d’être détruit à ton tour? »

Synopsis:

La famille Kuonji possède l’un des plus puissants groupes industriels au monde. Lors de la traditionnelle tea party mensuelle, qui rassemble ses 9 enfants, la patronne du groupe, Olga, annonce solennellement qu’il est temps pour celui qui héritera du groupe de se distinguer de ses frères et sœurs : « À partir de maintenant, j’aimerais que vous vous entre-tuiez. » En plein chaos, alors qu’elle est en train de perdre la raison, la quatrième fille, Stella, se transforme en une magnifique jeune fille blonde vêtue d’une robe bleue et d’un tablier blanc… !

L’avis de Kero:

Alice in Murderland est le mangas de cette saison que je ne pouvais pas rater!!!! Pour moi cela aurait été aberrant que de passer à côté de ce mangas. Quand une grande mangaka comme Kaori Yuki s’attaque à l’univers d’Alice au pays des merveilles, ça ne peut être que fantastique. Elle l’adapte à sa sauce pour en faire un personnage détonnant et original et tout l’univers autour d’Alice in Murderland est juste incroyable. J’adore les œuvres de Kaori Yuki, ma 1er saga lu d’elle était l’inestimable Angel Sanctuary, après j’ai suivi avec d’autres de ses œuvres comme God Child ou même comme les supers Ludwig Revolution. Dans cette saga, elle revisitait déjà les contes de Grimm a sa sauce et c’était juste époustouflant. Ici dans Alice in Murderland, nous sommes très loin de l’univers merveilleux et déjanté d’Alice au pays des merveilles. Nous sommes ici dans un univers très sombre et gothique mais aussi sanglant à souhait comme sait si bien le faire Kaori Yuki. Elle dépoussière le conte d’Alice au pays des merveilles pour en faire une tueuse sanguinaire.

Après soyons honnête, l’année 2016 est l’année d‘Alice au pays des merveilles et cela pour la plus grand plaisir des fans dont moi la 1er même si mon portefeuille n’est pas du même avis!!!! Donc notre chère mangaka Kaori Yuki ne déroge pas à la règle et s’attelle aussi sur ce conte fantastique mais à sa façon. Elle reprend des petites éléments du livre Alice au pays des merveilles comme déjà la double personnalité de notre héroïne, les tea party mensuelles etc. De plus, je trouve cela géniale et surtout bien vue qu’elle agrémente son univers d’autres personnages des autres contes et folklore urbains comme Le Petit Chaperon Rouge ou même Jack l’Éventreur, les vampires et le vaudou. Elle ne reste pas ancré à l’univers du pays des merveilles, elle pioche ici et là moults petits détails pour faire un mangas étonnant et vraiment bien mené. Tout cela est quelque chose de bien typique de Kaori Yuki, elle nous entraîne dans un monde gothique où il n’y a pas de temps mort.

Dans Alice in Murderland on retrouve tout ce qui fait la richesse et la caractéristique du monde de Kaori Yuki soit des personnages à doubles personnalités, un univers riche, foisonnant et sanglant à l’extrême, un brother-complex mais aussi un sister-complex. Un graphisme époustouflant et fin où chaque détail est soigné même en plein chaos. De même, par sa structure et son histoire Alice in Murderland est très original et sort des sentiers battus. Kaori Yuki nous entraîne dans un monde palpitant où l’action est présente dès le début, et où tout s’enchaîne à grande vitesse avec des révélations qui vont crescendo jusqu’à la fin du tome. Quand je l’ai relâché, j’ai poussé un soupir et un grand « ouaaaaaaah c’est pas possible »!!!! Et très vite, une vive impatience s’est emparée de moi pour avoir rapidement le tome 2 entre les mains. Malheureusement comme toute bonne chose, il faut attendre et dans ce cas précis l’attente sera longue jusqu’au 7 septembre!!!!

L’histoire débute avec Stella Kuonji, l’une des 9 enfants de la famille Kuonji, qui se dépêche pour aller à la tea party mensuelle de sa famille. Surtout que ça sera aussi le jour d’anniversaire de son grand-frère Zeno, qui fêtera ses 19 ans, et pour qui elle éprouve un trèèèèèès grand amour!! Lors de cette fameuse tea party, leur parents leur annonceront à elle et ses frères et soeurs qu‘ils doivent participer à un jeu assez macabre où chacun devra s’entre-tuer pour qu’il n’en reste plus qu’un à la fin et cette personne sera le successeur. Ce jeu de massacre durera un an et à la fin un seul survivra et reprendra la tête de la famille. Chaque personnage a un dédoublement de la personnalité, vous l’avez compris, Stella sera une jolie blonde répondant du nom d’Alice!!! Ici tous les personnages sont de véritables psychopathes, assoiffés de sang et de violence. Dans sa quête, Stella sera épaulé par Tsukito, un jeune stalker aimant Stella et surtout le neveu d’un des lapins noirs.

Ce 1er tome est vraiment prometteur et j’ai retrouvé avec un certain bonheur l’univers de Kaori Yuki. J’ai hâte d’être au 7 septembre pour avoir la suite car j’ai été très frustré par la fin.

8/10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.